Cauchemar:  pire qu'un rêve, la réalité Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Bureau de Tom Gordon

 
Répondre au sujet    Cauchemar: pire qu'un rêve, la réalité Index du Forum » La base militaire » Bureau de commandement Sujet précédent
Sujet suivant
Bureau de Tom Gordon
Auteur Message
Jim Gordon
Police

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mai 2009
Messages: 4
Localisation: France

Message Bureau de Tom Gordon Répondre en citant
Jim avait garé son véhicule dans le parking de la caserne, juste après avoir appelé Xsara. Il avait bien senti qu’elle était bizarre, comme distante voire même ailleurs, mais à al limite, il le comprenait. Il savait qu’il l’avait encore déçu, une fois de plus, et pour être franc, cela l’avait bien arrangé ce coup de fil de son père. Car au moins, il avait eu une bonne raison pour ne pas à aller à cette soirée en tête en tête qui ne lui disait rien. Il n’arrivait plus à passer un moment normal avec Xsara, il faisait comme un blocage. Il ne se remettait pas de la fausse couche de sa fiancée et estimait qu’il n’avait plus le droit au bonheur. De plus, il y avait quelque chose qu’elle ne savait pas : il ne pouvait s’empêcher de lui en vouloir. Dans sa tête, s’ils avaient perdu le bébé, c’est parce que elle avait été imprudente ou du moins qu’elle avait fait quelque chose d’incorrect. C’était cruel de penser comme cela mais il ne pouvait s’en empêcher. Evidemment, il ne le disait pas à xsara car il avait conscience que cela la briserait, mais donc il gardait cela pour lui et cette pensée le bouffait littéralement et l’empêchait donc d’aller de l’avant comme il aurait fallu le faire. Evidemment une telle situation allait conduire inévitablement à l’implosion de son couple et d’ailleurs, il le savait. Mais il préférait subir les événements et laissaient faire les choses plutôt que de mettre les pieds dans le plat. C’était lâche mais tellement facile.

Et puis au moins, il pouvait toujours s’investir dans son travail. Cela lui évitait de penser à autre chose. Venir ici dans un sens ne changeait rien grand-chose, disons qu’il avait voulu encore donner l’illusion d’un possible meilleur pour Xsara et lui, encore de la couardise sans aucun doute. Entrant dans le bureau de son père, il devait bien admettre que c’était aussi dans un sens un soulagement pour lui de revoir son père dans ses parages. Car avec lui, il savait qu’il n’aurait pas une minute de répit et donc cela contribuait à ce qu’il ne pense pas trop à xsara et à son couple. Une nouvelle fois, c’était de la lâcheté mais il l’assumait pleinement. Mieux, c’était une sorte d’encouragement pour lui.

« Bonjour père, vous vouliez me voir ? »

Il se demandait ce que son père allait encore pouvoir bien inventer. Mais de toute façon cela lui avait permis d’éviter un diner avec sa fiancée. Ou comment un homme pouvait repousser une femme aussi superbe que Xsara avec une froideur presque inhumaine


_________________
On ne choisit pas sa famille

Dim 10 Mai - 19:31 (2009)
Publicité






Message Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?

Dim 10 Mai - 19:31 (2009)
Tom Gordon
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mai 2009
Messages: 4
Localisation: devant mon pc ^^

Message Bureau de Tom Gordon Répondre en citant
« Tu ne sais pas frapper avant d’entrer ? C’est la règle de politesse élémentaire et cela s’applique pour toi aussi mon fils. »

Au bon accueil, bonjour. Mais Tom n’était pas un homme à mettre des gants, surtout avec son fils. Il lui avait demandé de passer le voir pour tenter de savoir comment il allait. Il n’était pas aveugle et voyait très bien que Jim n’allait pas bien et que notamment dans sa vie de couple les choses n’allaient pas. Depuis le début il ne sentait pas Xsara. Il n’aimait pas cette fille et les faits lui donnaient raisons. Il suffisait de voir son fils pour comprendre qu’il n’était pas heureux. Certes, il avait perdu un enfant, mais il devait y voir un signe du destin. C’était la preuve qu’elle n’était pas faite pour lui. Que même les êtres supérieurs s’opposaient à cette union. Assis derrière son bureau, c’était le message qu’il voulait lui faire passer.

« Soit assieds toi devant moi, je voulais savoir comment tu allais. Tu ne viens presque pas me voir, du moins quand je ne te l’impose pas. Je ta rappelle que je suis ton père et que tu me dois le respect et donc aussi de me consacrer du temps. Mais soit, j’ai compris depuis longtemps que je n’aurai des déceptions avec toi. Parle moi plutôt de ton travail. Il fait calme ici, j’espère que cela le restera, ne me fais pas honte en négligeant ton travail ou en faisant n’importe quoi. Tu as un rôle à tenir. D’ailleurs, tu sais que c’est grâce à moi que tu as pu obtenir ce poste. Je me suis porté garant pour toi »

Portant fièrement son uniforme militaire et ses médailles, il hésita à aborder le sujet de son couple. Il savait que son fils se braquait souvent, voire toujours, et il le soupçonnait de le faire uniquement pour le contrarier. Mais Tom ne pouvait s’empêcher de se mêler de la vie de son fils et donc de son couple

« Et sinon toujours avec cette Xsara ? Quand vas tu la quitter bon sang. Ce n’est pas une fille pour toi, tu mérites mieux. Elle ne sera jamais une bonne mère et encore moins une bonne épouse. Je commence à me dire que tu comprendras jamais. »

Il l’avait lâché le morceau, c’était trop dur de se taire. Regardant son fils avec sévérité, il voulait lui faire comprendre qu’il était mécontent. C’était son rôle de lui sonner les cloches, encore plus maintenant. Puisque visiblement, il n’était bon qu’à se laisser vivre


_________________
La loi c'est moi

Lun 11 Mai - 19:49 (2009)
Jim Gordon
Police

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mai 2009
Messages: 4
Localisation: France

Message Bureau de Tom Gordon Répondre en citant
Jim s’assit en regrettant déjà d’être là. Il avait beau avoir l’habitude, son père ne manquait jamais une occasion de le rabaisser. Mais en même temps, c’était cela ou être avec Xsara. Dans les deux cas cela lui était pénible, donc finalement le problème restait le mal. Alors, il avait écouté son paternel d’une oreille lointaine, comme toujours. Néanmoins, cela le faisait un peu rire de le voir s’en faire pour lui, alors que normalement,c ela devrait être le contraire
.
« Tu sais, logiquement c’est toi le malade, donc c’est à moi de te poser cette question. Mais bon si tu veux le savoir, oui je vais bien. Le travail me prend pas mal de temps mais je le savais et je ne me plains pas »

Jim se doutait que son père jouait quelque peu la comédie, mais là aussi, comme cela l’arrangeait, il ne dirait rien. Tout ce qu’il devait faire pour lui, il ne le faisait pas avec xsara. C’était cruel, égoiste,lâche, mais il n’était plus à cela près. Il avait été déjà tellement loin dans son désir de s’isoler et de tout foutre en l’air. C’était même un miracle de voir Xsara tenir aussi longtemps et cela ne faisait que rendre plus grand ses regrets la concernant. Raison pour laquelle, il ne laisserait pas son père la critiquer une fois de plus

« Ecoute je te l’ai déjà dit , je n’aime pas te voir parler ainsi de Xsara. Je te respecte, je sais ce que je te dois, tu me le répètes assez souvent, mais Xsara est une fille bien et je te rappelle que je suis toujours fiancée avec elle. Je sais que cela ne te plait pas mais c’est ainsi. Ce serait plus simple si tu finissais par accepter cela »

La manière dont il la défendait montrait bien qu’il n’était pas de marbre vis-à-vis d’elle, que du contraire. Il l’aimait toujours mais il s’interdisait de le montrer. On pouvait le critiquer évidemment, mais c’était sa façon à lui de réagir à un deuil. Il s’était isolé aussi parce qu’il en voulait à sa fiancée de la perte de l’enfant et qu’il s’interdisait d’être heureux comme pour s e punir lui aussi . Peut être qu’un jour cela lui passerait, mais pour le moment il ne pouvait s’empêcher de ressentir cela. Mais cela il ne le dirait pas à son père car il estimait que cela ne le regardait pas. Il ne le disait déjà pas à sa fiancée, alors encore moins à Tom. Regardant celui qui était à la fois si impressionnant et écrasant pour lui, il se demandait ce que son père répondrait à cela


_________________
On ne choisit pas sa famille

Lun 11 Mai - 20:44 (2009)
Contenu Sponsorisé






Message Bureau de Tom Gordon

Aujourd’hui à 15:51 (2018)
Montrer les messages depuis:    
Répondre au sujet    Cauchemar: pire qu'un rêve, la réalité Index du Forum » La base militaire » Bureau de commandement Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers: 

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Design by Freestyle XL / Music Lyrics.Traduction par : phpBB-fr.com