Cauchemar:  pire qu'un rêve, la réalité Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Villa des Dera

 
Répondre au sujet    Cauchemar: pire qu'un rêve, la réalité Index du Forum » City Angel » Zone résidentielle Sujet précédent
Sujet suivant
Villa des Dera
Auteur Message
Lola Dinini
Humains

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2009
Messages: 5

Message Villa des Dera Répondre en citant
Lola venait d’entrer dans la chambre de Jimmy d’un pas et d’une démarche furieuse. Peu importe qu’il soit le fils du maire, peu importe qu’elle soit sensé travailler pour ses parents et donc pour lui, peu importe qu’il était dangereux de sa part d’arriver comme cela telle une furie, mais ce qu’elle avait découvert la mettait hors d’elle. Et puis elle pouvait se permettre d’hurler toute sa rage, ni Madame ni Monsieur n’étaient là. C’est d’ailleurs pour cela qu’elle se permettait un tel comportement. Connaissant la maison par cœur, elle n’avait eu aucun mal à trouver le chemin de la chambre de Jimmy. Et une fois dedans, elle laissa exploser sa colère

« Non mais pour qui est ce qui tu te prends bordel ? Tu crois qu’avoir du fric te donne tous les droits ? Non seulement tu espionnes les gens, mais en plus tu agis derrière leur dos sans rien leur dire ni même leur demander. Tu n’es qu’un sale type, un pourri. Je pensais que tu étais jeune et que cela expliquait ton comportement, mais en fait, t’es un dangereux malade. T’es même complètement pervers. Tu devrais te faire soigner.Qu'est ce que j'ai été conne, j'aurai du te balancer à ton père »

N’y tenant plus, elle gifla de sa main droite, Jimmy qui se tenait droit devant elle, et comme si cela n’était pas suffissant, elle lui cracha au visage avec mépris. Mais pourquoi était elle dans cet état là ? pour une raison simple : elle avait constaté que quelqu’un avait engagé un prestigieux avocat pour défendre nicola et que la même personne avait versé de l’argent sur son propre compte en banque. Quand elle avait interrogé l’avocat et le banquier, un même nom était ressorti : Jimmy Dera. D’abord elle avait cru à une blague, mais très vite elle avait eu la confirmation de cela. Par l’intermédiaire d’un homme le représentant, il avait usé de son argent, enfin celui hérité de sa mère, pour verser la somme conséquente. Cela pouvait paraitre fou qu’un adulte de 18 ans à peine, autant dire un gosse puisse avoir autant d’argent mais dans le cas de james, ce n’était pas étonnant. Ce pourri était riche comme crésus de par sa mère. Et Lola avait déjà pu voir que l’argent avait sur lui une influence néfaste : il se croyait tout permis. Elle avait fait l’erreur de ne pas considérer l’affaire de l’argent proposé contre du sexe comme sérieuse et d’en parler à ses patrons, maintenant elle le regrettait. Car si elle était aussi énervée, c’est parce qu’elle savait pourquoi il avait fait cela. Il voulait coucher avec elle, il voulait qu’elle se prostitue en somme.

« Je t’avais rien demandé, alors si tu crois qu’en faisant cela tu vas me forcer à coucher avec toi tu te trompes. Je te hais, je te méprise, tu es une pourriture. Tu n’est pas digne de ton père et encore moins de ta belle-mère. Ne parlons même pas de ta pauvre mère »

Elle lui crachait sa haine au visage, mais si elle était si exubérante dans sa rage, c’est aussi parce qu’elle avait la sensation d’être dos au mur, d’avoir été pris en traitre et de ne pas avoir de possibilité de recul. Portant des bottes à talons noirs avec un pantalon de la même couleur, une ceinture blanche et un haut blanc à manches longues , les cheveux défaits pendant dans son dos, elle continuait de le fixer avec mépris. Si il voulait la mettre en colère, c’était réussi


_________________
la vie est une épreuve, la réussire est le plus beau des accomplissements

Sam 9 Mai - 22:25 (2009)
Publicité






Message Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?

Sam 9 Mai - 22:25 (2009)
Jimmy Dera
Humains

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2009
Messages: 3
Localisation: France

Message Villa des Dera Répondre en citant
Jimmy restait calme, ce qui tranchait avec l’attitude de Lola. Il s’était attendu à ce comportement,, car de ce qu’il connaissait de la femme devant lui, il savait qu’elle avait un caractère des plus volcaniques et qu’elle n’allait pas apprécier ce petit coup de force qu’il avait fait. Pourtant, il ne le regrettait pas, car il savait que c’était de cette façon qu’il pourrait la faire sienne. Puisqu’elle avait refusé de collaborer sans devoir la mettre au pied du mur, il avait décidé de la jouer plus finement et de la manipuler pour la mettre devant le fait accompli. Voilà pourquoi il s’était renseigné sur elle, l’avait épié c’est vrai, afin de collecter un maximum d’informations et de trouver le point faible de Lola. Une fois cela fait, il avait usé de son pouvoir et de son influence financière pour pouvoir offrir à Nicola les services d’un prestigieux avocat tout en renflouant le compte en banque de Lola. Tout avait été calculé, pesé, car quand il voulait séduire une femme ou plutôt, coucher avec une femme, il n’hésitait pas à mettre des moyens et à procéder de façon disons assez directe pour obtenir gain de cause.
Voilà donc pourquoi, alors qu’il s’essuyait le visage, avec l’aide d’un mouchoir sorti de la poche de son pantalon, qu’il portait toujours un de ces costumes chers qu’il aimait acheter pour se donner un genre, il se mit à sourire et à la toiser du regard. Tout ce qu’elle lui avait dit n’avait servi qu’une chose : son envie de la faire sienne et de la posséder. Plus elle résisterait, plus il aurait envie d’elle

« quel caractère bien trempé, je savais que tu viendrais me faire ta petite crise, par contre laisse moi te dire que je n’apprécie pas que tu parle des morts comme cela. Je te conseille de baisser d’un ton et d’écouter attentivement ce qui va suivre »

Il rangea son mouchoir et fixa Lola avec mépris, dédain, comme pour lui signifiait que si elle n’avait pas son physique, et bien jamais il ne serait intéressé à elle. Les choses devaient êtres clairs , tout comme le fait de savoir qui dominait qui. C’est lui qui fixait les règles pas elle

« Que les choses soient claires, tu n’es qu’une bonne ici. Certes tu es bien foutue, mais tu m’entends, ne me reparle plus jamais comme tu viens de le faire. Sinon crois moi j’ai les moyens de te pourrir la vie ,d’ailleurs les données sont claires : tu peux jouer la fière et continuer de vouloir me prendre de haut. Mais laisse moi te rafraichir la mémoire : l’homme de ta vie, enfin celui que tu assimiles à cela mais qui t ‘as abandonné quand t’étais enceinte, est en taule et a besoin d’un très bon avocat pour le sortir de là. Toi-même tu ne roules pas sur l’or, tu as déménagé ici mais il faut payer les traites de ta maison, et puis il faut élever ton fils. L’idéal se tait qu’il aille dans une école privé, qu’il ne manque de rien. Avec mon argent, je peux aider ton cher Nicola comme prendre en charge une partie de tes frais et donc garantir un avenir à ton fils. Imagine la chance qu’il aurait d’aller dans un lycée privée. Alors mets un peu ta fierté de côté et ta haine pour moi au placard et réfléchis un peu dans l’intérêt de ceux que tu aimes. Surtout que le prix à payer n’est pas désagréable crois moi : je suis plutôt bon amant et j’ai comme l’impression qu’il y a longtemps qu’on ne sait plus occuper de toi dignement »

Souriant de sa perfidie, il sortit une carte de visite de son portefeuille et la tendit à lola, avec toujours la même froideur et le même calme

« J’ai acheté depuis peu un studio avec vue sur la mer dans lequel je compte vivre de façon régulière. Mon père ne le sait pas encore mais peu importe. Quand tu auras pris le temps de réfléchir, viens me voir là. »

Et voilà, sans rien dire de plus il tourna les talons et était prêt à s’en aller en la laissant là. Il n’y avait rien à dire de plus de son point de vue. Il voulait coucher avec Lola comme il voulait coucher avec Yukie , comme il voudrait coucher avec d’autres femmes. Chaque fois pour diverses raisons, mais là était l’essentiel



Sam 9 Mai - 23:54 (2009)
Lola Dinini
Humains

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2009
Messages: 5

Message Villa des Dera Répondre en citant
Lola resta un bon moment figée sur place, n’en revenant pas du culot du jeune homme. Il ne doutait décidemment de rien. En l’écoutant parler, elle avait compris à quel point il était calculateur et froid. Elle le prenait pour un petit con mais elle avait tort. Il était malin, mais ce n’était pas une qualité mais plutôt un défaut vu ce qu’il faisait de son intelligence. Dans tout ce qu’il disait, il y avait une part de vérité. Visiblement, il n’avait pas préparé son coup , il l’avait carrément mis au point. Elle serrait d’ailleurs les poings, car que pouvait elle bien répondre à cela ? Quoiqu’elle dise, il avait parfaitement résumé sa situation. Mieux, il venait de lui soumettre la solution qui s’imposait pour contenter tout le monde. Son fils, son amour de toujours mais surtout lui-même. C’est vrai, dans l’absolu, il n’y avait pas d’autres moyens de gagner autant d’argent en aussi peu de temps. De cette façon, Nicola augmenté ses chances de sorties, et elle-même pouvait remettre son bâteau à flot au niveau financier. Non tout semblait parfait, tout semblait calculé et sous contrôle

Le seul point d’achoppement concernait justement ce qu’elle devait faire pour que tout soit ok : coucher avec lui. Il avait gardé le meilleur pour la fin, même si depuis le début elle savait qu’il en viendrait là. Et justement, elle n’arrivait pas à accepter cette idée. Il la prenait de haut, il était méprisant, hautain, sûr de lui, sûr de son statut. Coucher avec lui, ce serait lui donner ce qu’il voulait. Elle se mettrai à ses pieds, comme il le désirait. Elle devait mettre tout de côté : sa haine de lui, son honneur, sa fierté, le fait qu’elle n’était pas une femme qui avait l’habitude de ce genre de comportement. Le pire, c’était de se dire qu’elle allait laisser Jimmy gagner si elle lui donnait satisfaction. Rien que de le voir sourire, rien que d’imaginer ses mains sur son corps, cela lui donnait la nausée. Pourtant avait elle le choix ?

Non, d’une manière ou d’une autre il le savait, c’est d’ailleurs sans doute pour cela qu’ils ‘était empressé de la mettre devant le pied du mur. Il avait sans doute compris que sans moyen de pression il n’aurait jamais gain de cause et donc il avait sorti les gros moyens. Plissant les yeux, elle savait qu’elle ne pouvait pas le laisser partir comme cela sans rien dire. Il le savait sans doute aussi, c’est pour cela qu’il n’était pas pressé de partir. Elle ne pouvait pas supporter l’idée de coucher avec lui mais ne supportait pas plus la pensée éventuelle de se dire qu’elle avait abandonné le père de son enfant et rater l’occasion d’assurer l’ avenir de son fils. Le pire c’est qu’elle le croyait quand il disait qu’il était capable de pourrir sa vie.

« Tu es un monstre »


Dit elle, se retournant face à lui. Elle avait envie de pleurer de rage tant cela lui arrachait le cœur de devoir mettre sa fierté de côté et de donner à ce pourri ce qu’il avait en tête depuis le début.

« Je ne pensais pas qu’il puisse exister des gens aussi mal intentionnés. Tu es si jeunes et déjà si pourri. Utiliser les faiblesses des gens à son avantage, c’est un procédé dégueulasse. »

Elle lui donnait son accord, mais à sa façon, c'est-à-dire en faisant preuve de courage et d’orgueil. Elle rendait les armes, mais en gardant la tête haute

« Je ne pensais pas qu’on puisse aller si loin par pure égoisme….. allez crache le morceau je t’écoute »

Qu’on en termine et vite. Mais bordel que c’était pénible de voir ce petit sourire s’affichait sur ce visage pourri. Derrière son air d’ange, c’était un diable.


_________________
la vie est une épreuve, la réussire est le plus beau des accomplissements

Dim 10 Mai - 21:22 (2009)
Contenu Sponsorisé






Message Villa des Dera

Aujourd’hui à 15:52 (2018)
Montrer les messages depuis:    
Répondre au sujet    Cauchemar: pire qu'un rêve, la réalité Index du Forum » City Angel » Zone résidentielle Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers: 

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Design by Freestyle XL / Music Lyrics.Traduction par : phpBB-fr.com